Amnistie

ARRÊTEZ LA VENTE D'ARMES À L' ARABIE SAOUDITE

Arrêtez la vente d'armes à l'Arabie Saoudite

Texte de la pétition

Afin de garantir le respect des droits humains en Arabie Saoudite, nous vous demandons de cesser la vente d'armes au profit de l’ensemble des parties impliquées dans le conflit au Yémen afin de s’assurer qu’aucun armement, munition, équipement et technologie militaire, ou soutien logistique et financier pour de tels transferts, ne leur soit offert ni directement ou indirectement ni comme appui aux opérations militaires au Yémen, et ce aussi longtemps qu’il existe un risque substantiel que l’utilisation de ces armes entraînerait de sérieuses violations du droit international humanitaire et des droits humains. Nous vous demandons également de soutenir un mécanisme international indépendant chargé d’enquêter les violations graves présumées du droit international humanitaire et des droits humains par toutes les parties impliquées dans le conflit au Yémen

** En cochant cette case vous bénéficierez du bilan de votre action et d’un condensé d’information sur les droits humains par Amnistie internationale. Nous veillons à préserver la vie privée de nos sympathisant.e.s en ne transmettant que l’essentiel. À tout moment il vous sera possible de vous désinscrire à cette liste de diffusion.

PÉTITioN

La vente d'armes à l'arabie saoudite

Les véhicules blindés légers (VBL) fabriqués par le Canada sont à risque d’être utilisés contre des civils dans le conflit au Yémen.

Madame la Ministre Chrystia Freeland,

Il existe des preuves accablantes selon lesquelles des violations du droit international humanitaire, dont de possibles crimes de guerre, sont commises au Yémen. Cette crise humanitaire s’aggrave alors que la vente d’armes continue d’alimenter le conflit.

Les véhicules blindés légers (VBL) de fabrication canadienne qui ont été vendus au cours des années précédentes pourraient servir dans le cadre d’attaques terrestres au Yémen. Malgré cela, le Canada continue d’aller de l’avant avec l’accord pluriannuel d’une valeur de 15 milliards de dollars pour la vente de VBLs  additionnels à l’Arabie saoudite.

Nous faisons appel à vous pour cesser immédiatement le transfert d’armes au profit de l’ensemble des parties impliquées dans le conflit au Yémen afin de s’assurer qu’aucun armement, munition, équipement et technologie militaire, ou soutien logistique et financier pour de tels transferts, ne leur soit offert ni directement ou indirectement ni comme appui aux opérations militaires au Yémen, et ce aussi longtemps qu’il existe un risque substantiel que l’utilisation de ces armes entraînerait de sérieuses violations du droit international humanitaire et des droits humains.

Nous faisons également appel à vous pour soutenir un mécanisme international indépendant chargé d’enquêter les violations graves présumées du droit international humanitaire et des droits humains par toutes les parties impliquées dans le conflit au Yémen.

Veuillez agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Téléchargez la version tabloïd de la pétition papier (11 X 17)

Liens supplémentaires
Il faut mettre un terme à tous les transferts d'armes destinées à être utilisées dans le cadre du conflit au Yémen.


© Amnistie internationale