Amnistie

CANADA : N'ABANDONNEZ PAS LES RÉFUGIÉS

N'abandonnez pas les réfugiés

Texte de la pétition

Afin de garantir le respect des droits humains des réfugiés ainsi que leur sécurité, nous demandons au ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, de révoquer sans plus tarder l’appellation de « pays tiers sûr » pour ce qui est des États-Unis.

** En cochant cette case vous bénéficierez du bilan de votre action et d’un condensé d’information sur les droits humains par Amnistie internationale. Nous veillons à préserver la vie privée de nos sympathisant.e.s en ne transmettant que l’essentiel. À tout moment il vous sera possible de vous désinscrire à cette liste de diffusion.

PÉTITioN

cANADA: N'ABANDONNEZ PAS LES RÉFUGIÉS 

Les États-Unis ne représentent pas un endroit sécuritaire pour les réfugiés. Le Canada doit résilier l'Entente sur les tiers pays sûrs ! 

Le gouvernement du Canada doit se dissocier de la politique américaine en matière d'accueil des réfugiés et reconnaître enfin que les États-Unis ne sont PAS un pays sûr ! 

Demandez au Canada de résilier sans plus tarder l’Entente sur les tiers pays sûrs.


Monsieur le ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté,

A la lumière des pratiques et politiques en vigueur aux États-Unis, l'administration continue de démontrer un mépris total envers les familles qui fuient la violence et la persécution et qui cherchent une protection aux États-Unis. L'administration des États-Unis bafouent les droits des réfugiés et des demandeurs d'asile, ne respectant pas les principes de non-discrimination et de non-refoulement et procédant à l'arrestation de milliers de familles - y compris des enfants - détenus dans des conditions inacceptables pendant des semaines, des mois voire des années.

L'Entente sur les tiers pays sûrs entre le Canada et les États-Unis est fondée sur la présomption que le Canada et les États-Unis respectent les droits des réfugiés et sont donc des pays « sûrs ». En vertu de cette entente, tout demandeur d’asile en sol américain cherchant à être reconnu comme réfugié doit obligatoirement formuler sa demande aux États-Unis. Il est évident que les États-Unis ne constituent pas un pays « sûr » pour les migrants, en particulier les enfants.

Le gouvernement du Canada doit se dissocier de la politique américaine en matière d'accueil des réfugiés et reconnaître enfin que les États-Unis ne sont PAS un pays sûr !

Je vous demande donc de révoquer sans plus tarder l'Entente sur les tiers pays sûr.

En savoir plus


© Sergio Ortiz/Amnesty International