Amnistie

Redonnez espoir à Raif Badawi pour la fête des pères

 

** En cochant cette case vous bénéficierez du bilan de votre action et d’un condensé d’information sur les droits humains par Amnistie internationale. Nous veillons à préserver la vie privée de nos sympathisant.e.s en ne transmettant que l’essentiel. À tout moment il vous sera possible de vous désinscrire à cette liste de diffusion.

Une 6e fête des Pères loin de sa famille

Il y a 6 ans, le 17 juin, Raif Badawi a été placé en détention et condamné à 10 ans d’emprisonnement en Arabie saoudite pour avoir blogué et « insulté l’islam ». Il a également été condamné à recevoir 1 000 coups de fouet, un châtiment cruel et inhumain. Les 50 premiers coups lui ont été infligés le 9 janvier 2015. 

Enfants de Raif

« J’essaie de me rappeler de toi. Ta voix, tes câlins, mais je n’y arrive pas. J’étais petite, accrochée à maman, quand nous t’avons laissé et que nous avons fui. Je sais que tu es l’homme le plus gentil du monde. Je sais que tu nous aimes plus que tout. Je sais qu’en ce moment, tu veux être avec nous.» 
- Myriyam Badawi, 11 ans

Les enfants de Raif n’ont pas vu leur père depuis plus de 6 ans ! 

La famille de Raif poursuit inlassablement sa lutte pour réclamer sa libération depuis Sherbrooke où ils sont réfugiés. Le soutien populaire dont la famille bénéficie leur apporte du réconfort et leur donne la force de continuer d'espérer.

En cette fête des Pères, nous vous invitons à écrire un message d'espoir à Raif.

 


© Caroline Custeau