<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1527528954029016&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Amnistie

Awad

 

à
Awad
.
Défenseure des droits humains au Soudan

RÉFUGIÉE ET MILITANTE, ELLE CHERCHE LA SÉCURITÉ AUX ÉTATS-UNIS

Awad a fui son pays pour se réfugier en Égypte, où elle s’est inscrite auprès du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Elle a participé à un processus de relocalisation aux États-Unis. À l’heure actuelle, elle se trouve prise au Caire où les autorités soudanaises l’ont harcelée et menacée en raison de ses activités de défense des droits humains.

CONTEXTE

Awad a fondé le Projet des femmes soudanaises sur les droits humains qui vise à défendre et à promouvoir les droits humains au Soudan. Awad a été détenue au Soudan en raison de ses activités et elle s’est enfuie en Égypte en février 2012, où elle a continué son travail de protection des droits des femmes soudanaises. Elle s’est inscrite en tant que réfugiée auprès du Haut-Commissariat des Nations Unies aux réfugiés au Caire en 2013. Sa demande de relocalisation aux États-Unis a été faite la même année. Toutefois, son cas demeure en traitement.

Récemment, les autorités égyptiennes ont menacé de la déporter au Soudan en raison de ses activités. Au Soudan, elle pourrait faire face à des menaces sur sa vie et à de la persécution, une violation sérieuse de ses droits humains.

Awad est une parmi plusieurs personnes qui font face au danger et à la persécution et dont la seule chance de sécurité à long terme est une relocalisation dans un troisième pays sûr. Toutefois, les politiques de l’administration Trump qui ciblent les réfugiés, notamment les réfugiés musulmans, mettent en péril la sécurité de personnes comme Awad. Awad et d’autres réfugiés comme elle sont en attente uniquement en raison de politiques fondées sur la peur et la diabolisation.

ADRESSE POSTALE

Si vous souhaitez envoyer une carte par la poste, vous pouvez écrire à l'adresse suivante :

Awad
c/o Amnesty International USA
Write for Rights
5, plaza Penn, 16e étage
New York, NY 10001 USA

 

© Photos/Amnistie internationale