<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1527528954029016&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Amnistie

Marielle Franco

 

aux
proches de Marielle
Franco
Défenseure des droits humains au Brésil

ASSASSINÉE POUR AVOIR COURAGEUSEMENT DÉFENDU DES GENS

Marielle Franco a défendu les femmes, les personnes LGBTI et les jeunes noirs et elle a dénoncé les exécutions illégales commises par la police. Mais elle a été réduite au silence le 14 mars 2018 alors qu’elle a été abattue dans sa voiture. Cet événement tragique n’est pas rare au Brésil, où au moins 70 défenseurs des droits humains ont été tués en 2017.

CONTEXTE

Marielle Franco s’est courageusement battue pour plus de justice et de sécurité à Rio de Janeiro. Conseillère municipale populaire, elle a grandi dans les favelas et a toujours défendu les droits des femmes, des personnes LGBTI et des jeunes noirs. Comme l’a dit sa compagne Monica, « Marielle incarnait les droits qu’elle défendait ». Elle a également dénoncé les exécutions illégales commises par la police.

Mais, le 14 mars 2018, Marielle a été assassinée, abattue dans sa voiture avec son chauffeur, Anderson Pedro Gomes. Les éléments recueillis semblent indiquer que cet homicide a été commis par des professionnels expérimentés, et, selon des experts, les balles avaient appartenu à la police fédérale brésilienne.

Le Brésil, où au moins 70 défenseurs des droits humains comme Marielle ont été tués en 2017, est l’un des pays les plus dangereux pour ces militants. Trop souvent, ces homicides ne font l’objet d’aucune enquête et les responsables restent en liberté. Celles et ceux qui se battent pour les droits humains vivent constamment dans la peur.

Ensemble, nous pouvons montrer aux autorités brésiliennes que nous ne renoncerons pas tant que justice ne sera pas faite. Le Brésil doit protéger les défenseurs des droits humains contre de nouvelles agressions et identifier les responsables de la mort de Marielle. Comme le dit sa sœur Anielle : « Tant que nous en aurons la force, nous exigerons la justice. »

ADRESSE POSTALE

Si vous souhaitez envoyer une carte par la poste, vous pouvez écrire à l'adresse suivante :

À l’attention des proches de Marielle Franco
Amnesty International Brazil
Rua da Glória, 344 (3rd floor) Glória
CEP 20241180 Rio de Janeiro (RJ)
Brazil

© Photos/Elisângela Leite