<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1527528954029016&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Amnistie

Nasu Abdulaziz

 

à
Nasu
Abdulaziz
Défenseur du droit au logement au Nigéria

Persécuté et évincé de sa maison 

Nasu Abdulaziz est un amateur de soccer averti et un cycliste accompli ; deux passe-temps répandus au Nigéria. Sauf que la situation de Nasu est loin d’être banale. Il se bat, en effet, pour le droit à un toit. 

CONTEXTE

À l’âge de 23 ans, alors qu’il aurait dû couler des jours heureux et insouciants, des hommes armés et des bulldozers ont frappé sans avertissement son quartier de Otodo Gbame, situé dans la mégapole nigériane de Lagos. Obéissant aux ordres gouvernementaux, la milice assassine a attaqué cette communauté vieille d’un siècle, en anéantissant et en incendiant les maisons, en tirant sur leurs occupants et en détruisant le gagne-pain des familles.

En 2017, la veille de l’expulsion définitive, Nasu a été blessé au bras par balle par des voyous. Le lendemain, une unité opérationnelle de l’État de Lagos a envahi l’agglomération de nouveau, en tirant sur la population et en faisant ample usage de gaz lacrymogènes. Les habitants ont tenté de fuir et certains ont sauté dans le lagon tout près et se sont noyés. Dans la panique, neuf personnes seraient mortes, et quinze manquent toujours à l’appel.

L’intervention a forcé 30 000 personnes à fuir. Elles n’ont plus de toit et vivent dans des canots, sous les ponts ou avec des parents et amis. Nasu n’a plus de foyer, mais n’a pas perdu espoir en l’avenir. Nasu fait aujourd’hui partie de la Nigerian Slum/Informal Settlement Federation, un mouvement citoyen de personnes comme lui qui poursuivront leur combat tant qu’elles n’auront pas réussi à faire valoir leur droit au logement. 

ADRESSE POSTALE

Envoyez-lui vos messages d’amitié et d’espoir pour qu’il puisse poursuivre sa lutte pour le droit au logement pour tous au Nigéria.

Amnesty International Nigeria
34, Colorado Street, 
Off Alvan Ikoku Way, Maitama
Abuja 
FCT Nigeria