Livres comme l air

SIGNEZ POUR SA LIBÉRATION

Nouf Abdulaziz Al Jewari et Anaïs Barbeau-Lavalette

Réclamez la libération de la blogueuse et militante Nouf Abdulaziz Al Jewari

PÉTITION

Sa Majesté le Roi Salman bin Abdul Aziz Al Saud,

Nous soussigné(e)s, vous écrivons dans le cadre du projet Livres comme l’air.

La journaliste, blogueuse et militante pour les droits des femmes saoudiennes Nouf Abdulaziz Al Jewari a été arrêtée en juin 2018 pour avoir revendiqué une réforme constitutionnelle dans son pays. Dans son blogue, maintenant inaccessible, elle écrivait sur les atteintes aux droits humains. Elle est actuellement détenue sans avoir été inculpée de quoi que ce soit.

Nous demandons, Sire, la libération immédiate et sans conditions de Nouf Abdulaziz Al Jewari en vertu des obligations de l’Arabie saoudite vis-à-vis plusieurs traités internationaux.


** En cochant cette case vous bénéficierez du bilan de votre action et d’un condensé d’information sur les droits humains par Amnistie internationale. Nous veillons à préserver la vie privée de nos sympathisant.e.s en ne transmettant que l’essentiel. À tout moment il vous sera possible de vous désinscrire à cette liste de diffusion.

NOUF ABDULAZIZ AL JEWARI - ARABIE SAOUDITE

La journaliste, blogueuse et militante pour les droits des femmes saoudiennes a été arrêtée en juin 2018 pour avoir revendiqué une réforme constitutionnelle dans son pays. Dans son blogue, maintenant inaccessible, elle écrivait sur les atteintes aux droits humains. Elle est actuellement détenue sans avoir été inculpée de quoi que ce soit.

ANAÏS BARBEAU-LAVALETTE 

L’écrivaine et cinéaste Anaïs Barbeau-Lavalette détient un baccalauréat en études internationales de l'Université de Montréal. Diplômée de l'INIS, elle a réalisé plusieurs documentaires, dont Se souvenir des cendres, la revue de tournage du film Incendies de Denis Villeneuve, et Les Petits géants, prix Gémeaux du meilleur documentaire, ainsi que des films de fiction, tel Inch'allah, prix FIPRESCI de la Berlinale. Elle écrit des chroniques de voyage, des livres pour enfants et des romans. En 2015, La femme qui fuit a remporté le Prix des libraires du Québec, le Grand Prix du livre de Montréal, le Prix littéraire France-Québec et le Prix du Club des irrésistibles.

DÉDICACE

Chère Nouf.

Je sais très peu de choses sur toi.
Je sais que tu écris comme une bataille. Je sais que tu es une mère.
Ce qui suffit pour faire de toi ma sœur.

Je souhaite que mes mots touchent aux tiens. Qu’ils s’attachent les uns aux autres, qu’ils te fabriquent une liane de lettres, un parchemin calligraphié qu’on fera filer entre tes
barreaux, pour te sauver.
Pour retrouver les vivants, pour plonger à grande voix dans cette liberté qui t’espère.

Chère Nouf. Je voudrais que nos mots s’agrippent et s’enlacent, pour qu’on puisse ensemble écrire la suite de ton histoire. Et qu’elle soit juste et douce.

Ma sœur. Continue de faire vivre les mots en toi. Là où personne ne peut te les prendre.
Je t’attends.

Anaïs Barbeau-Lavalette

 

 

 

 

 

 

© Photo/Eva-Maude TC