Livres comme l air

SIGNEZ POUR SA LIBÉRATION

ilham Thoti et Ghyslain Taschereau

Réclamez la libération du professeur Ilham Tohti injustement emprisonné en Chine

PÉTITION

Mme Mingjian CHEN, Ministre-conseillère et Chargée d'affaires de l’Ambassade de la République populaire de Chine au Canada,

Nous soussigné(e)s, vous écrivons dans le cadre du projet Livres comme l’air.

Le professeur d’économie chinois d’origine ouïgoure Ilham Tohti a cofondé en 2006 le site Uighurbiz.net afin de favoriser les échanges entre les Ouïghours et les Hans. Le site a été fermé par les autorités chinoises et Ilham Tohti a été arrêté en janvier 2014. Il a été reconnu coupable de « séparatisme » et condamné à l’emprisonnement à vie. 

Nous demandons, Madame Chen, la libération immédiate et sans conditions de Ilham Tohti à moins qu’il n’existe des éléments crédibles, suffisants et recevables tendant à prouver qu’il a commis une infraction reconnue par le droit international et qu’il ne soit jugé dans le cadre d’un procès conforme aux normes internationales d’équité.


** En cochant cette case vous bénéficierez du bilan de votre action et d’un condensé d’information sur les droits humains par Amnistie internationale. Nous veillons à préserver la vie privée de nos sympathisant.e.s en ne transmettant que l’essentiel. À tout moment il vous sera possible de vous désinscrire à cette liste de diffusion.

ILHAM TOHTI – CHINE

Le professeur d’économie chinois d’origine ouïgoure a cofondé en 2006 le site Uighurbiz.net afin de favoriser les échanges entre les Ouïghours et les Hans. Le site a été censuré par les autorités chinoises et Ilham TOHti a été arrêté en janvier 2014. Il a été reconnu coupable de « séparatisme » et condamné à l’emprisonnement à vie. 

Téléchargez la pétition en format 11 X 17

GHISLAIN TASCHEREAU

 Originaire du Centre-du-Québec, Ghislain Taschereau est auteur, comédien, narrateur et réalisateur. À la télévision et à la radio, Ghislain a surtout œuvré avec le groupe humoristique Les Bleu Poudre. Il est également l’auteur de sept romans dont Tag et Étoiles tombantes, parus chez Goélette. Osti de Tabarnac, preux chevalier Francol, son dernier roman, est paru aux éditions Robert Laffont en octobre 2019.

DÉDICACE

Cher Ilham, 

S’il est une chose qui caractérise les tyrans, c’est bien la lâcheté. Et, 

malheureusement, contrairement aux dollars des riches, la lâcheté ruisselle 

réellement sur la population et atteint le nombre qu’il faut pour être 

diffusée. 

Pour être lâche, bien lâche, et exprimer bien lâchement sa lâcheté, il 

faut des pleutres. Beaucoup de pleutres. Mais pas n’importe quels pleutres ; 

des pleutres armées. Parce qu’il est brave, le pleutre, mais en troupeau 

seulement. Il n’y a que le pleutre à canon qui soit assez brave pour oser 

sortir du troupeau. Quand il est seul et désarmé, le pleutre, il vendrait sa 

mère pour éviter qu’on lui fasse mal. Ou il la donnerait. De même que son 

fils. Et sa fille. 

Mais à quoi donc servent les lâches et ses pleutres ? 

Ils servent à étouffer la parole. 

C’est dire la puissance et le pouvoir de la parole. 

En étouffant la parole, les lâches tuent la démocratie. 

Par désir de domination. 

Pour soumettre le monde, ils empêchent le dialogue. 

Soit en faisant du bruit avec leurs armes, soit en isolant les uns des 

autres ceux et celles qui parlent trop fort. 

La lâcheté doit être armée et casquée pour s’exprimer. Le courage le 

fait à mains nues et à visage découvert. 

Quand ils veulent dialoguer, les lâches et leurs pleutres forcent les 

braves à leur dire ce qu’ils veulent entendre. En prenant soin de ligoter 

d’abord les braves, bien entendu, pour les tourmenter et diriger leurs aveux 

dans le sens des aiguilles qu’on leur enfonce dans la chair. 

Les braves étant souvent très braves, ils osent se taire devant ce 

dialogue forcé. Les lâches et les pleutres se font alors encore plus lâches et 

plus pleutres en menaçant de s’en prendre aux familles des braves. 

Le pire, c’est que les pleutres sont régulièrement décorés pour leur 

bravoure. 

Les lâches ont tout compris. 

Vous êtes un brave, Ilham. Pour avoir voulu dialoguer avec vos frères, 

les humains, et réclamer des droits égaux pour chacun d’entre eux, vous 

êtes un brave homme. 

Pour que les lâches et les pleutres redeviennent les braves qu’ils 

étaient, il faut que les bienfaits de la parole libre ruisselle sur le monde. 

Il faut libérer Ilham. 

 

© Anonyme